Horreur·Nouvelles·Stephen King

Brume – Stephen King

the mist stephen king

 

Auteur : Stephen King

Genre : Horreur, Nouvelles

Pages : 862

Edition le livre de poche

 

 

— Résumé —

Imaginez une brume qui s’abat soudainement sur une petite ville, une brume si épaisse que les clients d’un supermarché hésitent à en ressortir. Il n’en faut pas davantage au maître de l’épouvante pour nous plonger dans le cauchemar avec un réalisme hallucinant.
Chacune des nouvelles de ce volume possède le même pouvoir ensorcelant. Vous aurez peur d’un petit singe en peluche qui joue des cymbales. Vous redouterez de voir surgir le fantôme d’un camion. Vous saurez de quoi est capable un naufragé solitaire, lorsque la faim le tenaille et que la drogue décuple son courage.
L’art de Stephen King est de faire surgir l’effrayant ou le surnaturel au cœur d’un monde rassurant et prosaïque. Les superbes décors du Maine, où vit Stephen King, se révèlent une fois encore peuplés de sortilèges et de malédictions ?

 

— Ma Note —

étoileétoileétoile/5

 

— Avis —

J’ai déjà lu un petit nombre de romans de Stephen King, et, à chaque fois, j’ai été époustouflée par sa plume unique et sa façon de faire souffrir ses personnages d’une manière…différente pour chaque livre (pas très glamour je vous l’accorde). La ligne Verte, Dôme, Misery, Marche ou crève…J’ai aimé tous ces livres, même si Dôme est celui qui m’a le moins plu. Eh bien maintenant, je peux rajouter Brume à la liste !

Ce recueil de nouvelles me tentait beaucoup, car l’idée de découvrir pleins de petites histoires de cet auteur, et pas une seule, m’enchantait. Au final, je suis assez mitigée de ma lecture, que je n’ai pas réussie à terminer…


Je pourrais te dire que mourir est un art et que je suis en train de l’apprendre rapidement.


Le voilà le problème quand on lit un recueil de nouvelles : il est inévitable que certaines vont nous plaire plus que d’autres, qui elles auront la malchance d’être moins bonnes. Et c’est exactement ça qui s’est passé avec ce livre. J’ai beaucoup apprécié les textes comme Brume, Le radeau, L’image de la faucheuse, Machine divine à traitement de texteLe goût de vivre. Mais j’ai été déçue et je me suis ennuyée avec En ce lieu, les tigres, L’excursion, Nona, Sables, etc, car l’histoire ne menait jamais à rien, ou je ne voyais jamais où l’auteur voulait en venir. Bref, certaines étaient excellentes, mais les autres sans grande importance.

En fait, si je devais vous conseiller ce roman, ce serait uniquement pour les cinq nouvelles citées plus haut, car elles m’ont vraiment transportée, et à travers ces récits j’ai vraiment retrouvé le style de monsieur King.


La solitude n’est pas bonne pour l’homme, vous savez. Je pense que, même pour l’homme le plus indépendant, être isolé du reste de l’humanité doit être la plus horrible forme de torture.


Sachez aussi que ce recueil est long, trèèès long ! Je n’aurais jamais dû le lire comme je l’ai fait : d’une traite. Car c’est peut être à cause de ça que je n’ai pas réussis à le terminer. Au bout d’un moment, j’en avais un peu marre.

En conclusion, j’ai un avis mitigé concernant certaines nouvelles, mais une opinion vraiment positive sur d’autres. Stephen King est un auteur que j’admire toujours autant pour son imagination débordante et cette capacité à « aspirer » le lecteur dans chacune de ses histoires. Je vous conseille vraiment de lire au moins un livre de lui, parce qu’il y a de grandes chances que ça vous plaise !

 


 

Prochaine Lecture : 13 reasons why – Jay Asher

 

Un commentaire sur “Brume – Stephen King

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s