contemporain·Coup de ♥·Romance

Forbidden – Tabitha Suzuman

forbidden

 

Auteur : Tabitha Suzuman

Genre : Romance, Contemporain

Pages : 534

Edition Milady

 

 

— Résumé —

Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Ne pouvant compter sur leur mère alcoolique et instable, ils n’ont d’autre choix que d’élever tous les deux le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre s’appelle l’amour, mais cet amour-là est condamnable aux yeux du monde. Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ? 

— Ma Note —

codurcodurcodurcodurcodur/5

 

— Avis —

Forbidden de Tabitha Suzuman n’est pas un roman comme les autres. J’en suis convaincue. À la vue de tous ces avis ultra-positifs concernant ce roman (comme quoi il avait bouleversé de nombreux lecteurs), il a fini par m’intriguer. Je l’ai donc acheté.

En gros, pour faire court, ce livre est un chef d’oeuvre comme j’en ai rarement vu (et comme j’en verrais rarement). TOUT dans l’histoire m’a plu, tout m’a bouleversée. J’ai pleuré (beaucoup), je n’ai plus voulu le lâcher (très souvent), et bien entendu, je l’ai conseillé (énormément). Après avoir tourné la dernière page, les yeux embués de larmes, je suis restée un long moment sans bouger, encore sous le choc de cette fin. L’auteure ne pouvait PAS écrire ça ! Elle n’en avait pas le droit ! Je me suis même surprise à imaginer une autre fin, plus heureuse.


« Tout ce que j’ai toujours désiré, ici et maintenant, contenu dans ce moment. Les rires, la joie, et l’immensité de l’amour entre nous. C’est l’aube du bonheur. Tout commence maintenant.»


Dans cette histoire, nous allons suivre une famille pas comme les autres. Une famille disons…un peu débordée, perdue. Kit, Tiffin, Willa, Maya et Lochan sont frères et sœurs, et peinent à mener une existence normale. Leur mère, une femme alcoolique passant ses journées hors de la maison, ne s’occupe pas de ses enfants, forcés de se débrouiller seul. Et c’est pourtant au beau milieu de cette situation plus que compliquée que va naître la plus belle des histoires d’amour. Mais une histoire d’amour contraire à la loi.

Les personnages m’ont beaucoup touché, comme Maya et Lochan. Leur amour est si puissant, si intense qu’il en devient presque douloureux, et ça frappe aux yeux du lecteur dès le début : ces deux adolescents sont fait l’un pour l’autre. Seulement, le hasard fait mal les choses, car il se trouve qu’il ont eu la malchance d’être nés au sein de la même famille. J’ai lu, dans certaines chroniques, que des lecteurs avaient trouvé cette histoire d’amour…comment dire…dérangeante, « malsaine ». Pourtant, je n’ai rien ressenti de tout cela, car je ne pouvais m’empêcher de trouver ce couple magnifique, je ne pouvais m’empêcher d’avoir cette conviction : ils ne sont pas frère et sœur. Cela se voit. Cela se ressent.


L’idée que notre entente, notre amitié, notre confiance soit brisée m’est insupportable. Il a toujours été plus qu’un frère pour moi. C’est mon âme sœur, l’air que je respire, ma raison de vivre. J’ai toujours su que je l’aimais plus que tout, et pas seulement d’un amour fraternel, comme Kit et Tiffin. Cependant, je n’avais pas soupçonné qu’il y avait un tel fossé entre l’amour fraternel et l’amour tout court…

Allons, j’ai bien conscience que c’est ridicule, bien trop stupide et dangereux de s’aventurer sur un tel terrain ! Nous ne sommes pas comme ça, nous ne sommes pas dérangés, nous sommes juste frère et sœur, et accessoirement meilleurs amis. Il en a toujours été ainsi entre nous ! Il est ce que j’ai de plus précieux ; si je le perds, je n’y survivrai pas.


Même en dehors de la romance, je me suis attachée à eux tellement fort que j’en suis moi-même étonnée. Maya, cette jeune femme forte, courageuse et pleine de vie m’a charmée dès le début. Il est pourtant rare que j’apprécie ce genre de personnage dans les romans : je les trouve souvent trop fades, en manque d’originalité, et j’ai tendance à me désintéresser d’eux assez rapidement. Mais ce ne fut pas le cas de Maya. Un je-ne-sais-quoi chez elle m’a beaucoup plu. Passons maintenant au personnage de Lochan. Aîné de la famille, c’est lui qui se retrouve avec la plus grande charge sur les épaules. Tandis que dans son lycée, il est timide à l’extrême, renfermé, incapable de prononcer un seul mot en cours. Et pourtant, sa sœur arrive à briser cette barrière, cette carapace qu’il s’est construite au fil des années. Franchement, Lochan est celui qui m’a le plus émue : il se montre constamment protecteur, sur ses gardes, raisonnable. Même si à l’intérieur de lui règnent fragilité, douceur et chagrin.

Ce roman est un concentré d’amour, mais aussi de tristesse. Les deux héros respirent la délicatesse, la vulnérabilité. J’ai été fasciné par leur romance, si belle et si sensible, mais j’ai aussi ressenti un fort sentiment de colère, envers leur mère, cette histoire d’amour si parfaite, mais jugée interdite et condamnable aux yeux de la loi, également aussi à cause de ce qu’ils vivent au quotidien, ce qu’ils sont forcés de subir. C’est tellement injuste que rien qu’en y repensant, j’en ai les larmes qui me montent aux yeux.

En conclusion, ce roman est bien plus qu’un énorme coup de cœur : je n’ai pas de mots assez puissants pour décrire ce que je ressens à son égard. L’écriture de Tabitha Suzuman est si juste. Si poétique ! Comme le dit si bien Nine Gorman dans sa chronique du roman (→ICI←) « je crois vraiment en la force des mots » et je suis bien d’accord avec elle. L’auteure sait comment toucher le lecteur au plus profond de lui.

Sur ce, je vous laisse, et j’espère sincèrement que cette chronique vous aura donné envie de lire (ou relire) Forbidden, puisqu’il en vaut mille fois le coup.

 


 

Prochaine Lecture : Brume de Stephen King

10 commentaires sur “Forbidden – Tabitha Suzuman

  1. Très jolie chronique ! =)
    On sent que tu as été absolument touchée par cette histoire !
    Pour ma part, je ne sais pas si j’oserai franchir le pas et le lire, il me fait un peu peur, je ne sais pas trop comment je vais réagir…

    J'aime

  2. Ce livre me tentait énormément puisque apparemment ce livre était magnifique et bouleversant, malheureusement je me suis fait spoiler la fin dans une chronique du coup, ça m’a refroidi à l’idée de lire :/

    J'aime

    1. Oh non ! Mince ! Ça c’est vraiment pas de chance…Mais bon, je pense que ça serait encore plus dommage si du coup tu abandonnais l’idée de le lire à cause de ce spoiler. En tout cas, préviens moi quand tu te lances, ce roman est une énorme pépite !! ❤

      Aimé par 1 personne

  3. Salut, je suis tellement dégouté. Tous le monde parlé de ce livre, La Booktubeuse Nine.G a fait une vidéo consacrée exclusivement à ce livre. En lisant tous les avis, je me suis lancé dans cette lecture. Je l’ai terminé il y quelques mois de ça et j’ai pas autant accroché au livre plus que ça. Cette histoire m’a boulversé cette. Mais je n’ai pas (comme toi) ressenti de telles émotions. (et je suis une très grande sensible) L’aurai-je mal lu ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne crois pas qu’il y ait une bonne manière de le lire. Après, peut être que tu ne la pas lu au bon moment, je n’en sais rien. Je te conseille tout de même de faire une relecture de ce roman dans quelques années, pour voir si ton opinion a changé ♥

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s